C'est ma prof de français qui m'a fait découvrir ce livre. Et franchement... je l'adore ! Il regroupe non pas une mais plusieurs nouvelles de Maupassant (c'est un auteur du 19ème siècle). Moi qui d'habitude aime bien lire des livres d'actualité, j'ai eu vraiment un gros coup de cœur pour celui-ci.

Pour la première fois dans cette rubrique, je ne ferais pas de résumé de l'histoire, car il n'y a pas 1 mais 9 histoires comme je vous l'ai dis au début. Mais si cela vous intéresses, je vais quand même vous expliquer comment Guy de Maupassant écrit ses histoires et où se passent-elles.

Guy de Maupassant est né en Normandie le 5 août 1850 à Tourville-sur-Arques au milieu des champs et mort le 6 juillet 1893 à Paris (vous aurez compris qu'il n'a pas vécu très longtemps : 42 ans). Il aura passé toute son enfance dans ce village de Normandie. Car même si la plupart de ces nouvelles se passent à Paris, là où il a vécu tout le reste de sa vie, quelques-unes se déroulent quand même en Normandie dans les champs (ou pas). Ah, j'ai oublié de vous dire, mais bon, ça paraissait évident non ? C'est un auteur français qui a écrit... en français ! On pense que Guy de Maupassant (son vrai nom est Henry-René-Albert-Guy de Maupassant) c'est inspiré de personnes qu'il voyait dans la rue pour écrire ces nouvelles mais, que ce ne sont pas des histoires vraies.

Cet auteur du 19ème siècle fini souvent ses nouvelles par des "coups" inattendus : un retournement final. 

Au total, Guy de Maupassant a écrit 300 nouvelles, 6 romans, 2 pièces de théâtre et 3 volume de récit de voyage. On raconte aussi qu'il a écrit chaque semaine pendant 10 ans dans les journaux "Le Gaulois" et "Gil Blas".

Le livre ci-contre compte 9 nouvelles comme je vous l'ai dit au début de cette présentation. Voici son sommaire :

- Pierrot

- Aux champs

- Le papa de Simon

- Farce normande

- La Parure

- Mademoiselle Cocotte

- La dot

- La rempailleuse

- Première neige

Si vous avez envie que je vous présente une de ces nouvelles ou même toute, dites le moi dans les commentaires.

Commentaires : 0